La structuration de communautés, c'est l'un de nos fondamentaux

Réunir et faire travailler ensemble des individus de divers secteurs qui, en leur nom propre ou en celui de l’institution qu’ils représentent, s’intéressent à une même problématique.

Son outil essentiel est l’organisation d’évènements, qui permet de réunir les personnes et de catalyser les énergies de par son temps limité. Les interactions qui se produisent profitent de la valeur ajoutée d’une approche qui multiplie les points de vue et compétences complémentaires. Le format de l’évènement, où Numa possède une expertise forte et reconnue, est essentiel afin qu’il soit productif, utile à la communauté et ouvre des perspectives au-delà de sa durée propre.

La structuration de communautés est un travail de repérage, de haute couture et de patience. Il faut repérer les acteurs et individus intéressés et développer avec eux une relation de confiance suffisante pour les amener à travailler en collaboration avec d’autres.

La Cantine, premier lieu ouvert par Numa (anciennement Silicon Sentier), a ainsi été l’endroit où de nombreuses communautés liées à l’innovation ont pu émerger que ce soit sur des sujets techniques, économiques, sociaux ou culturels (le libre, l’économie collaborative, le hacking, les langages de programmation ou encore l’open data).

Parmi nos réussites passées…

Aujourd’hui ce travail de structuration de communautés et d’animation de l’écosystème reste central pour Numa. C’est ce qui fait son unicité sur la scène parisienne, puisqu’aucune autre structure ne mène cette activité qui, loin de bénéficier à notre seule association, a des externalités positives pour l’ensemble des acteurs de l’écosystème.

Nous possédons pour cela des avantages uniques :

Economiquement, cette activité de structuration de communautés est d’intérêt général et bénéficie à tout l’écosystème. Elle est particulière car une communauté ne se vend pas, ne s’achète pas. Numa investit (ressources humaines et financières, espace) pour structurer les communautés et ainsi préparer l’avenir de l’écosystème.