Le Gouvernement et NUMA Faire la preuve de l’open data

gov_img

AMBITION

Le Ministère du travail travaille au positionnement de Pole Emploi comme acteur majeur de la formation et de l’emploi. Dans cette optique, une des pistes à explorer consiste dans l’ouverture de l’accès aux datas dont disposent Pole Emploi.

ACTION

En collaboration avec les services du cabinet et de la DSI du ministère, nous avons conçu un programme sur 2 mois d’open innovation visant à faire naitre des collaborations entre les institutions publiques - Pole Emploi, INSEE, DARES - et des privés, startups ou intermédiaires. Le programme consistait en : -une première phase préalable d’analyse des enjeux et d’identification des acteurs via une série d’entretiens ; -une seconde phase de travail via 3 ateliers d’ideation et de conception.

IMPACT

Aujourd’hui le ministère du travail et des partenaires européens discutent pour monter et financer le développement de 4 prototypes autour de projets tels que : -une cartographie des sociocompétences - en remplacement du CV traditionnel -un outil d’aide à la définition d’un parcours de formation -et un outil d’assistance au pilotage d’un recrutement.

Ce qui a changé dans le rapport de mes équipes à la question du numérique c’est qu’on est passé d’une forme de désintérêt du type “il se passe quelque chose dans le milieu numérique” mais ça ne me touche pas, à un vrai questionnement qui est de se dire : qu’est-ce que l’on pourrait en faire si tout ça arrivait chez nous. Comment est-ce qu’on se pose des questions différentes et comment est-ce qu’on veut y apporter des solutions différentes. Et une fois qu’on a passer ça oui, on trouve les moyens technologiques de le faire. C’est donc un sujet profond de culture.

François-Xavier Petit - Conseiller Numérique, innovation et prospective Ministère de l’emploi, du travail, et de la formation professionnelle